Remboursement, mutuel et soins en thèse

Remboursement, mutuel et soins en thèse
Sommaire

En France, les doctorant·es sont considéré·es comme des étudiant·es et, à ce titre, bénéficient de la sécurité sociale. Cependant, selon votre statut (thèse financée ou pas, doctorant·e étranger·e), la situation peut changer légèrement. Si votre budget est limité, 3 solutions :

  • vous pouvez vous tourner vers une association qui permet d’accéder à un·e professionnel·le de la santé mentale gratuitement (cf. notre annuaire).
  • choisir un psychiatre qui propose des thérapies et qui est remboursé (cf. voir démarche sur le site Ameli plus bas).
  • de demander à son médecin traitant de vous prescrire une ordonnance pour aller voir un psychologue tout en bénéficiant d’un chèque psy ou de consultations gratuites (cf. voir la démarche expliquée ci-dessous).

Sécurité sociale selon le statut

Un rappel important avant toute chose, prendre une mutuelle n’est pas obligatoire en France. Dans tous les cas, vous êtes donc libres de souscrire ou non à la mutuelle de votre choix.

Pour les thèses financées, vous êtes affilié·e au régime de la sécurité sociale de l’université.

Pour les thèses financées par une autre activité, vous êtes affilié·e au régime dont dépend votre activité.

Pour les thèses non-financées, en tant qu’étudiant·e, vous bénéficiez de la sécurité sociale comme n’importe quel étudiant.

Pour les doctorant·es étranger·es, si votre thèse est financée ou si vous financez votre thèse par une activité salariée, vous êtes automatiquement affilié·e à la sécurité sociale. Au cas où vous n’auriez pas de contrat de travail, il faudra vous déclarer sur le site Ameli. Dans tous les cas, un titre de séjour est nécessaire.

Remboursement des séances chez un·e psychologue par la sécurité sociale

Pour se faire rembourser des séances chez un·e psychologue par la sécurité sociale il faut remplir les conditions suivantes :

  • Uniquement sur prescription médicale
  • Pas de conditions de ressources sur le remboursement
  • 40 € la première séance puis 30 €
  • Forfait de 8 séances à renouveler sur prescription médicale
  • Complète prise en charge et gratuité via le parcours de soin proposé par le Centre médico-psychologique ou via l’hôpital public.
  • Coût d’une séance de psychologue varie entre 40 € et 120 €

Attention : les remboursements de séances de psychologue par la sécurité sociale sont récents. Il est donc possible que le ou la psychologie n’accepte pas. Nous mettrons à jour quand nous en saurons plus.

Chèque psy ou chèque d’accompagnement psychologique pour les étudiant·es

Pour bénéficier de ce chèque psy, il faut être un·e étudiant·e, ce qui tombe plutôt bien pour les doctorant·es. Il faut ensuite consulter un·e généraliste (le ou la sienne ou celui ou celle d’un centre de santé universitaire). Ce chèque donne droit à 3 consultations gratuites de 45 minutes chez un·e psychologue, un·e psychothérapeute ou un·e psychiatre.

Attention : pas tous et toutes les psychologues acceptent le chèque psy.

Remboursement des séances chez un·e psychiatre par la sécurité sociale

C’est un peu plus compliqué ici pour la psychiatrie qui est divisée en 2 secteurs:

  • Secteur 1, ce qui signifie sans dépassement d’honoraire. Les séances sont entièrement remboursées par la sécurité sociale et la mutuelle. Exemple : consultation d’un psychiatre = 39 €. Remboursement de la sécu = 70 %, soit 27,30 €.
  • Secteur 2, ce qui signifie avec dépassement d’honoraire. Les séances sont remboursées à la même hauteur que le secteur 1 par la sécu + vérifier avec sa mutuelle les remboursements.

Exemple : même si dépassement, remboursement de la sécu à hauteur de 27,30€. Pour vérifier s’il s’agit d’un secteur 1 ou 2 : regarder le profil du psychiatre sur l’annuaire d’ameli.fr.

Remboursement des séances chez un·e psychologue par les mutuelles

Il existe deux types de remboursement :

  • par forfait annuel : x euros remboursés chaque année
  • par séances : x séances remboursées par an

Il est important de vérifier les conditions et clauses de votre mutuelle pour savoir à quel type de remboursement vous êtes soumis·e. Un autre élément est important à garder en tête et concerne la modification de son contrat mutuelle : il faut le faire avant le 30 novembre de l’année en cours pour une modification de l’année suivante.

Comment savoir si son ou sa psychiatre est secteur 1 ou 2

  1. Se rendre à l’adresse suivante : http://annuairesante.ameli.fr/
  2. Cliquer sur un professionnel de santé
  3. Rentrer le Nom ou la Profession ou l’Acte ainsi que la localisation